Accueil du site Accueil du site Adhésion Contact Plan du site

Construction conceptuelle d’expressions complexes : traitement de la combinaison nom-adjectif

Pablo Gamallo

Courriel : gamallo@lrl.univ-bpclermont.fr

Contenu

Résumé
Cette these aborde le phenomene de la construction du sens d’expressions complexes de la langue naturelle et traite, en particulier, la combinaison nom-adjectif.

L’OBECTIF PRINCIPAL DE CE TRAVAIL : c’est de spécifier un cadre théorique approprie pour le traitement de l’indetermination semantique (qu’elle soit de nature syntactico-grammaticale que lexicale), et du processus de determination du sens dans la combinatoire linguistique.

Le cadre theorique propose a ete elabore essentiellement a partir de notions issues de la Grammaire Cognitive de Langacker, mais en prenant egalement en compte des hypothèses de la semantique formelle (logique des predicats, semantique des situations...) et du lexique generatif (Pustejovsky, Franks...).

Ce travail part de l’HYPOTHESE suivante :

les expressions linguistiques sont associées directement à des mécanismes de conceptualisation dont le locuteur-auditeur se sert pour structurer et organiser l’espace conceptuel (c’est-a-dire l’univers d’interpretation).

Ces mecanismes de conceptualisation, associes par des liens denotationnels à des indices ou formes linguistiques, sont specifies et caracterises a differents niveaux d’abstraction :

- les formes syntaxiques sont conçues comme des instructions qui configurent et caracterisent des categories semantiques tres schematiques en ce qui concerne le contenu informationnel. Une telle caracterisation est mise en oeuvre par une analyse detaillee de la notion de predicat et plus particulierement de l’operation d’assignation d’une entite à un role d’un prédicat.

- les formes lexicales, quant a elles, sont aussi des instructions configuratrices qui caracterisent, non pas des categories schematiques, mais des principes d’organisation conceptuel plus specifiques en ce qui concerne leur contenu informationnel.

C’est a partir de la notion de conceptualisation que cette these propose une modelisation du processus de composition semantique. Un tel processus se presente comme un ensemble d’operations de conceptualisation s’appliquant sur differentes facettes des entites combinees, et ceci pour les integrer dans une seule entite complexe.

Enfin, la derniere partie de la these aborde la description de quelques exemples de combinaison nom-adjectif, en s’appuyant sur le modele theorique de composition semantique defini precedemment. L’analyse de ces exemples permet de montrer que le modele compositionnel propose s’avere pertinent pour decrire le processus de determination du sens dans le traitement d’expressions complexes.

Informations administratives

Jury Université : Université Clermont 2

Date de soutenance : 27 mars 1998

Lieu de soutenance : Salle Goya, Clermont 2 - Clermont-Ferrand


Ces renseignement ont été saisis le 25/10/1999 par Catherine Maksud.

Date de dernière mise à jour : 8 février 2005, auteur : .