Accueil du site Accueil du site Adhésion Contact Plan du site

Hésitations, disfluences, répétitions, faux départs : quel ordre dans le désordre ?

Date : 2 avril 2005.
Organisation : Maria Candéa (U. Paris 3), Ioana Vasilescu (ENST), Marine Adda (LIMSI) Lieu : ENST, 46, rue Barrault, 75013 Paris .

Attention : l’entrée dans le bâtiment de l’ENST se fera sur présentation d’une pièce d’identité ou du programme de la journée. L’entrée se fera sans doute par la rue Vergnaud.

Programme

|9h30-10h20|Maria Candé, Ioana Vasilescu,Martine Adda|Introduction : présentation de la problématique en linguistique, en acoustique, en traitement automatique des langues| |10h20-10h45 | Pause café | |Perspective|linguistique| |10h45-11h10|Elgar-Paul Magro, Univ. Paris 3 | Que vient nous apprendre la mimo-gestuelle sur les hésitations en parole spontanée ? Etude de cas sur le français| |11h10-11h35|Berthille Pallaud, Parole et Langage, Univ. de Provence|Amorces de mots et réajustements| |11h35- 12h00|Giovanni Depau, Univ. Grenoble|La particule cioè en italien : continuité et discontinuité dans le discours| |12h00-12h15|Virginie Guarnerio, Univ. Paris 3|« J’ai un objectif, celui de vous convaincre » : le travail de formulation dans un échange oral spécifique, la simulation d’entretien d’embauche (exposé de projet d’étude)| |12h15-14h15|pause déjeuner| |Perspective|TAL| |14h15-14h40|G. Adda, M. Adda-Decker, Claude Barras, P. Boula de Mareüil, B. Habert, P. Paroubek (LIMSI)| Disfluences et traitement automatique : l’heure de vérité| |14h40-15h05|Jean-Léon Bouraoui - Nadine Vigouroux, IRIT| Phénomènes de disfluences dans un corpus d’apprentissage (contrôleurs aériens)| |15h05-15h30|Jean-Yves Antoine (LI, Université de Tours) Jérôme Goulian (CLIPS-IMAG, UPMF), Sabine Letellier (VALORIA, UBS)|Parole spontanée et variation d’ordre linéaire en français : régularités syntaxiques et difficultés pour le dialogue oral homme-machine| |15h30-15h45|pause café| |Réflexion|sur la pathologie| |15h45-16h10|M-C Monfrais-Pfauwadel, Hopital européen Georges Pompidou|Y a-t-il un intérêt nosologique à classifier les disfluences pathologiques ?| |16h10-16h35|Amina Bensalah, LEAPLE, Univ. Paris 5| Disfluences ordinaires et bégayages pathologique : différence structurelle ou phénoménale ?| |16h10-17h00|discussion|

Date de dernière mise à jour : 20 mai 2005, auteur : .