Accueil du site Accueil du site Adhésion Contact Plan du site

Modélisation et traitement des langues des signes

2007 Volume 48 Numéro 2.

Direction : Christian Cuxac et Patrice Dalle.

L’étude des langues des signes est en train de sortir de son cadre spécifique et confidentiel pour rejoindre les recherches sur les langues, aussi bien du point de vue linguistique qu’informatique. Les colloques spécifiques se multiplient et en même temps, les recherches sur les langues de signes sont présentées dans les colloques non thématiques. L’étude de la langue des signes, révélateur de faits de langues, intéresse au-delà du linguiste spécialisé. En informatique de l’image, les recherches en analyse vidéo et en synthèse de personnages investissent le champ de la langue des signes. En est-il de même pour les outils de TAL ?

En France, le statut de la langue des signes change, avec la reconnaissance officielle de cette langue par la loi de février 2005 et le droit de son usage dans tous les secteurs de la vie des sourds. Son enseignement est maintenant de droit dans les formations scolaires et des programmes inspirés de ceux qui existent pour l’enseignement des langues européennes ont été définis. Il faut donc savoir décrire, présenter, enseigner la langue des signes.

Avec Internet, les outils de traitement automatique des langues font partie de la vie et du développement d’une langue, et les langues des signes doivent pouvoir être utilisées sur Internet, pour communiquer, pour se documenter, et pour apprendre ces langues. Ceci crée des besoins d’applications performantes, robustes et respectueuses des spécificités de la langue des signes. Ces propriétés ne pourront être atteintes que si ces applications s’appuient sur des modélisations élaborées et des formalismes rigoureux des langues des signes.

D’un point de vue linguistique, la formalisation et l’informatisation des langues des signes sont particulièrement intéressantes : le médium différent devrait permettre de dégager les caractères communs aux langues humaines mais aussi les spécificités propres aux langues des signes, par exemple en mettant à disposition des corpus, des outils d’annotation et d’analyse plus ou moins automatisées.

Pour ce numéro thématique, nous attendons des contributions qui portent sur les traitements automatiques des langues des signes, ainsi que modélisations et formalisation qui permettent de telles réalisations.

LISTE DE SUJETS POSSIBLES

-  pragmatique, discours, sémantique des langues des signes ;
-  modélisation et formalisation de l’iconicité et de la sémiotique des langues des signes ;
-  lexique, morphologie, syntaxe des langues des signes ;
-  phonologie des langues des signes ;
-  représentations des langues des signes ;
-  analyse et génération des langues des signes ;
-  modèles logiques, symboliques et statistiques pour les langues des signes ;
-  aides à la traduction entre langues des signes et parlées ;
-  interfaces en langue des signes ;
-  outils et ressources linguistiques pour les langues des signes ;
-  analyse automatisée et indexation de corpus vidéo de langues des signes ;
-  modélisation et traitements d’image pour l’analyse de la langue des signes
-  modélisation et génération d’avatar pour la synthèse de la langue des signes

LA REVUE

La revue TAL (Traitement Automatique des Langues) est une revue internationale éditée depuis 1960 par l’ATALA (Association pour le Traitement Automatique des Langues) avec le concours du CNRS. Elle va maintenant être publiée sous format électronique, avec impression à la demande. Cela ne change aucunement son processus de relecture et de sélection.

LANGUE

Les articles sont écrits en français ou en anglais. Les soumissions en anglais ne sont acceptées que pour les auteurs non francophones.

DATES IMPORTANTES

(Les auteurs intéressés à soumettre un article sont invités à envoyer un courrier électronique dès que possible et en tout cas avant le 15 juin 2007 à dalle@irit.fr et à retore@labri.fr en précisant les auteurs et le titre de leur proposition)

Date limite de soumission 25 juin 2007
Décision du comité 28 septembre 2007
Version révisée 19 octobre 2007

FORMAT

Les articles (25 pages maximum, format PDF) seront envoyés aux deux rédacteurs invités à l’adresse suivante : dalle@irit.fr

Les feuilles de style à jour sont disponibles en ligne sur le site de la revue.

RÉDACTEURS INVITÉS

-  Christian Cuxac (Université Paris 8)
-  Patrice Dalle (IRIT, Université Toulouse 3)

COMITE DE LECTURE SPECIFIQUE

-  Jenny Benois-Pineau (Université de Bordeaux)
-  Annelies Braffort (CNRS, LIMSI, Orsay)
-  Georgette Dal (Université de Lille III)
-  Antonio Da Rocha Costa (Universidade Católica de Pelotas, Brasil)
-  Brigitte Garcia (Université Paris 8)
-  Sylvie Gibet (Université de Bretagne Sud, Vannes)
-  Agnès Millet (Université Grenoble 3)
-  Carol Neidle (University of Boston, USA)
-  Anne-Marie Parisot (UQAM, Montréal, Canada)
-  Elena Pizzuto (CNR, ISTC, Roma, Italy)
-  Annie Risler (Université de Lille III)
-  Richard Sabria (DYALANG, Université de Rouen)
-  Marie-Anne Sallandre (Université Paris 8)
-  Alessandro Zucchi (Università degli Studi di Milano, Italie)


SIGN LANGUAGE MODELLING AND PROCESSING

TAL SPECIAL ISSUE

GUEST EDITORS : Christian CUXAC and Patrice DALLE

Sign language studies are now emerging from their specific and confidential territory to meet up with ongoing research on natural language both from a linguistic and computer science viewpoints. The number of specific colloquia is quickly increasing, and research on sign language being presented in non specialised colloquia. The study of sign language is providing insight on language phenomena and is therefore of interest to more than specialised linguists. The fields of computer vision and avatar synthesis are now entering research on sign languages. Will Natural Language Processing also participate ?

In France, the status of Sign language has changed, with the law voted in February 2005, and the right to use French Sign Language (LSF) in all aspects of the life of a deaf person. Its teaching is now allowed in education and there exist teaching programs inspired from the ones for European languages. So, there is a need for knowledge to describe, present and teach sign language.

With Internet, tools for Natural Language Processing are now part of the life and development of a language. Sign languages should be usable on Internet to communicate, to get informed, and even for sign language learning. This requires robust and efficient applications respectful of the specificities of sign languages. These requirements will only be met if these applications rely on elaborate models and precise formalization of sign languages.

From a linguistic point of view, formalization and computerization of sign languages are especially appealing : the study of a different medium should highlight the universal aspects of human languages but also the aspects specific to sign languages, by for instance providing corpora, and more or less automatic annotation and analysis tools.

Submission to this special issue should address the automated processing of sign languages as well as formal models which lead to processing tools.

NON EXHAUSTIVE LIST OF TOPICS

-  semantics and pragmatics of sign languages ;
-  iconicity and semiotics of sign languages : models and formalisation of iconicity ;
-  lexicon, morphology and syntax of sign languages ;
-  sign language phonology ;
-  representation of sign languages ;
-  sign language analysis and generation ;
-  models for sign languages issued from logical, symbolic or statistical methods ;
-  computer aided translation between sign languages and spoken languages ;
-  human computer interaction in sign language ;
-  tools and resources for sign languages ;
-  automated analysis and indexing of video corpora of sign languages ;
-  image processing and modelling for sign languages ;
-  modelling and generation of avatars for sign language synthesis.

THE JOURNAL

The journal TAL (Traitement Automatique des Langues) is an international journal published since 1960 by ATALA (Association pour le Traitement Automatique des Langues) with the support of the CNRS. It is now becoming available in electronic form, with print on demand. The reviewing and selection processes remain unchanged.

LANGUAGE

Manuscripts may be submitted in English or French. French-speaking authors are requested to submit in French.

IMPORTANT DATES

(Authors wishing to submit a paper are invited to send an email including the title and authors of their proposal to dalle@irit.fr and retore@labri.fr as soon as possible and not later than June 15th)

June 25th 2007 Deadline for submission
September 28th 2007 Notification to authors
October 19th 2007 Deadline for submission of revised version

PAPER SUBMISSION

Contributions (25 pages maximum, PDF format) will be sent by e-mail to both editors at the address below : dalle@irit.fr

Up-to-date style sheets are available for download on the journal’s web page.

GUEST EDITORS

-  Christian Cuxac (Université Paris 8)
-  Patrice Dalle (IRIT, Université Toulouse 3)

SPECIFIC EDITORIAL BOARD

-  Jenny Benois-Pineau (Université de Bordeaux)
-  Annelies Braffort (CNRS, LIMSI, Orsay)
-  Georgette Dal (Université de Lille III)
-  Antonio Da Rocha Costa (Universidade Católica de Pelotas, Brasil)
-  Brigitte Garcia (Université Paris 8)
-  Sylvie Gibet (Université de Bretagne Sud, Vannes)
-  Agnès Millet (Université Grenoble 3)
-  Carol Neidle (University of Boston, USA)
-  Anne-Marie Parisot (UQAM, Montréal, Canada)
-  Elena Pizzuto (CNR, ISTC, Roma, Italy)
-  Annie Risler (Université de Lille III)
-  Richard Sabria (DYALANG, Université de Rouen)
-  Marie-Anne Sallandre (Université Paris 8)
-  Alessandro Zucchi (Università degli Studi di Milano, Italy)


Date de dernière mise à jour : 24 septembre 2007, auteur : Laurent Roussarie, Rédacteurs en chef.