Accueil du site Accueil du site Adhésion Contact Plan du site

Une procédure automatique pour étendre des normes lexicales par l’analyse des cooccurrences dans des textes

Nadja Vincze*, Yves Bestgen**

*Université catholique de Louvain - CENTAL
1, Place Blaise-Pascal - 1348 Louvain-la-Neuve
nadja.vincze@uclouvain.be

**Chercheur qualifié du F.R.S.
Université catholique de Louvain - CECL
10, Place Cardinal-Mercier - 1348 Louvain-la-Neuve
yves.bestgen@psp.ucl.ac.be


Tant dans le domaine de la psychologie que dans celui du traitement automatique des langues, les normes portant sur des propriétés sémantiques, comme le caractère concret ou abstrait, la polarité ou le caractère émotionnel, constituent des ressources importantes. La construction manuelle de ces normes, par l’intermédiaire d’évaluateurs, est coûteuse, d’où l’intérêt de développer des méthodes de construction ou d’extension automatique. Plusieurs méthodes ont été proposées, mais elles portent sur une seule dimension : la polarité. Nous proposons de voir dans quelle mesure l’une d’entre elles peut être étendue à six autres normes, et ce pour le français et l’espagnol. Les expérimentations confirment l’efficacité de la technique non seulement pour étendre une norme, mais également pour mettre en évidence des mots pour lesquels les valeurs attribuées par les évaluateurs sont sujettes à caution.



Télécharger:
Fichier PDF
Nadja Vincze, Yves Bestgen
193.9 ko
Vincze-TAL52-3-annexe.pdf PDF - ressource décrite dans l’article
Nadja Vincze, Yves Bestgen
3.8 Mo

TAL Volume 52 2011 . 3. Ressources Linguistiques Libres

Date de dernière mise à jour : 15 novembre 2012, auteur : Rédacteurs en chef.