Une approche mathématique de la notion de structure syntaxique : raisonner en termes de connexions plutôt que d’unités

Sylvain Kahane*

*Modyco, Université de Paris Nanterre, CNRS

Cet article propose d’évaluer l’équivalence des structures syntaxiques (arbres de constituants, arbres de dépendance, etc.) en fonction des combinaisons d’unités qu’elles définissent et des connexions que cela induit. La notion de connexion est définie comme une classe d’équivalence de combinaisons, ce qui nous permet d’introduire une notion de structure syntaxique qui s’abstrait en partie de la notion d’unité syntaxique. Les conséquences que cela a sur la conception de la structure syntaxique sont présentées.

Document: